Un édifice inachevé du quartier royal à Alexandrie

Un édifice inachevé du quartier royal à Alexandrie

Hélène Fragaki, Anne-Marie Guimier-Sorbets

Études Alexandrines, 31, CEAlex, Centre d'Études Alexandrines, Alexandrie, 2013
ISBN : 978-2-11-129851-4 - ISSN : 1110-6441

Ou contacter le service des publications


La découverte récente d'éléments architecturaux ébauchés à Alexandrie, à proximité du lieu où avaient été trouvés des vestiges similaires pendant les premières décennies du xxe s., , confirme la présence à cet emplacement d'un chantier de construction qui faisait partie des quartiers royaux ptolémaïques. L'étude de l'ensemble de ces blocs, aussi bien déjà publiés qu'inédits, permet de reprendre leur datation, de proposer une nouvelle identification du monument auquel ils étaient destinés, mais aussi d'éclairer, à l'aide des sources littéraires, la topographie de cette zone très mal connue. L'état inachevé des éléments offre l'opportunité de suivre le travail des tailleurs et d'appréhender les pratiques de construction. Morphologiquement et chronologiquement proche de ces vestiges, un fragment de corniche dorique peinte, mis au jour lors des fouilles du CEAlex sur le chantier voisin, dans le jardin de l’ex-Consulat britannique, complète ces traces de l'architecture des basileia lagides au cours de la haute époque hellénistique.


Docteur en archéologie classique, Hélène Fragaki a enseigné l’archéologie, l’art grec et romain aux universités de Paris-Ouest Nanterre La Défense et Paris-Est Marne-la-Vallée. Chercheur associée à l’UMR 7041/ArScAn, elle participe aux programmes du CEAlex. Ses travaux concernent essentiellement l'architecture et la sculpture alexandrines, ainsi que le rôle de l'Égypte dans l'imaginaire romain.

Anne-Marie Guimier-Sorbets, professeur émérite d’Archéologie et Histoire de l’Art grec à l’université de Paris Nanterre (Unité de recherche Archéologies et Sciences de l’Antiquité), est spécialiste d’architecture et de décor architectural grecs. En collab