L’Alexandrie de Pénélope Delta

L’Alexandrie de Pénélope Delta (1874-1941)

Face cachée d’un écrivain grec

Marie-Cécile Navet-Grémillet

Études Alexandrines, 47, CEAlex, Centre d’Études Alexandrines, Alexandrie, 2019
ISBN : 978-2-490128-06-8 - ISSN : 1110-6441

Ou contacter le service des publications


Pénélope Delta (1874-1941) est réputée en Grèce comme un auteur phare de livres pour la jeunesse et comme un auteur engagé dans les luttes qui ont jalonné la Grèce de son temps. Or, elle a passé l’essentiel de sa vie à Alexandrie, dans cette cité cosmopolite, ouverte sur le monde, mais isolée entre mer et désert. À travers ses écrits autobiographiques, cette femme qui se voulait grecque se révèle une véritable Alexandrine. De la ville mythique de Cavafy, Durrell, Forster, Ungaretti et Tsirkas, la fille d’Emmanuel Bénaki donne une autre image, celle vue au quotidien par une enfant puis une femme prisonnière de la haute bourgeoisie alexandrine fondant sa richesse et son pouvoir sur le coton. Derrière la figure de l’auteur de littérature enfantine et celles de ses héros, se profile un écrivain jouant sur langues et niveaux de l’écriture du moi pour donner une forme à sa vie et trouver la liberté. Ainsi Delta recompose-t-elle sa propre Alexandrie avec laquelle elle entretient des relations complexes et douloureuses.


Marie-Cécile Navet-Grémillet, docteur en histoire et civilisation de la Grèce moderne de l’université de Montpellier, est professeur agrégé de lettres classiques et traductrice littéraire.