Alexandrie, Césaréum. Les fouilles du cinéma Majestic

Alexandrie, Césaréum. Les fouilles du cinéma Majestic

La consommation céramique en milieu urbain à la fin de l'époque hellénistique

Jean-Yves Empereur (éd.)

Études Alexandrines, 38, CEAlex, Centre d'Etudes Alexandrines, Alexandrie, 2017
ISBN : 978-2-11-129852-1 - ISSN : 1110-6441

Ou contacter le service des publications


En 1992, le CEAlex a inauguré au cœur de la ville d’Alexandrie une longue série de fouilles de sauvetage urbain par l’exploration de la parcelle de l’ancien cinéma Majestic. Ce terrain se situe à 60 m au sud des deux obélisques qui marquaient l’entrée du Césaréum. Parallèle à l’alignement des obélisques, un mur d’une douzaine de mètres de longueur a été mis au jour au niveau de la nappe phréatique. Un important remblai riche en céramiques a été fouillé au nord de ce mur, dans deux unités stratigraphiques, les US 117 et 119. Céramique fine, commune, culinaire, amphores datent l’installation du futur temple du culte impérial et caractérisent le faciès urbain de la fin de la période hellénistique et du début de l’époque augustéenne. Cet ensemble apporte de précieux renseignements sur les productions locales (alluviale et calcaire) et sur l’approvisionnement de la mégapole en importations (46 % pour la céramique fine et commune ; presque 80 % pour les amphores). Il témoigne du cas particulier de la consommation urbaine d’Alexandrie par rapport au reste de l’Égypte.