alexandrie1914_18
Alexandrie 1914-1918
Après l'exposition
La Publication
L'exposition
o Les panneaux
o Partis d'Europe, d'Afrique sub-saharienne ou d'ailleurs combattre sur le front d'Orient, ils sont morts pour la France et reposent à Alexandrie.
o Partis d'Alexandrie pour se battre en Europe, ils sont morts au champ d'honneur. Biographies alexandrines

Alexandrie 1914-1918
Après l'exposition
La Publication
L'exposition
o Les panneaux
o Partis d'Europe, d'Afrique sub-saharienne ou d'ailleurs combattre sur le front d'Orient, ils sont morts pour la France et reposent à Alexandrie.
o Partis d'Alexandrie pour se battre en Europe, ils sont morts au champ d'honneur. Biographies alexandrines

ALEXANDRIE 1914 - 1918

vers sommaire et résumé

A la suite de l'exposition qui s'est tenue à l'Institut Français d'Égypte à Alexandrie du 13 novembre 2014 au 10 janvier 2015, est paru le livre collectif

Alexandrie dans la Première Guerre mondiale

 

Un ouvrage édité avec le soutien de la Mission du Centenaire par Jean-Yves Empereur avec la contribution des auteurs suivants :

Centre d'Études Alexandrines/CNRS :

Faruk Bilici, Professeur au département de Turc, Inalco, Chercheur en délégation au CEAlex/CNRS
Cécile Shaalan, Topographe-Cartographe, Ingénieure d'Étude
Colin Clement, Historien et traducteur
Jean-Yves Empereur, Membre de l'Institut
Dominique Gogny, Docteur en histoire
Marie-Delphine Martellière, Ingénieure d'Étude
André Pelle, Photographe, Ingénieur de Recherche

Université Senghor :

Jean-François Faü, Directeur du Département Culture
François-Marie Lahay, directeur du Département Santé

Bibliotheca Alexandrina :

Islam Asem Abdelkareim, Enseignant-chercheur

Ministère de la Culture :

Nicole Garnier-Pelle, Conservateur Général du Patrimoine
chargée du musée Condé à Chantilly
Myriame Morel-Deledalle, Conservateur Général du Patrimoine

Université de Paris 7 :

Anne-Marie Moulin, CNRS/UMR SPHERE
(Sciences Philosophie Histoire)

Francine de Saint-Ramond
Jean-Philippe Girard

Le centenaire de la Grande Guerre est l'occasion d'évoquer un pan méconnu de l'histoire d'Alexandrie, ce conflit mondial n'ayant pas épargné la ville. Une exposition élaborée par le Centre d'Études alexandrines, avec la participation de l'Université Senghor, et présentée par l'Institut Français d'Égypte à Alexandrie, retrace les destins croisés d'Alexandrins mobilisés, partis se battre en Europe et de soldats venus d'Europe pour combattre sur le front d'Orient. Alexandrie a joué en effet un rôle important en constituant l'une des bases arrière des Alliés aux Dardanelles : en amont du débarquement en Turquie, le 25 avril 1915, et en tant que ville-hôpital pendant les logns mois de batailles, les blessés et malades étant acheminés par les navires-hôpitaux.
Documents d'archives, cartes postales, photographies, presse, sont autant de témoignages qui ont permis de reconstituer la vie des Alexandrins pendant ce conflit, d'Égyptiens enrôlés dans la guerre, mais aussi celle des Africains sub-sahariens, Australiens, Britanniques, Français, Indiens, Néo-Zélandais et Turcs qui se croisèrent à Alexandrie.

dessin carnet  infirmière

Cahier de l'Alexandrine Christine Sinano
Archives Ayoub/CEAlex

 


mise en ligne : décembre 2014
mentions légales
aujourd'hui :
nous écrire