//
Requête sur le titre :
Alexandrie redécouverte


retour vers le catalogue

Alexandrie redécouverte

Jean-Yves Empereur

Ouvrages généraux sur Alexandrie, 03, Fayard-Stock, Paris, 1998

ISBN : 9782234049598 , 54 €

Egale d'Athènes quant au rayonnement et rivale politique de Rome, foyer des grandes cultures dont l'Occident est issu (hellénisme, judaïsme, christianisme sans oublier l'Egypte éternelle), mégapole de la Méditerranée orientale, la ville d'Alexandre et de Cléopâtre émerveilla les voyageurs de l'Antiquité par sa superficie, par sa population et surtout par sa splendeur. Mais les vicissitudes de l'Histoire lui ont ensuite été cruelles : il ne reste plus aucune trace visible ni de la Bibliothèque, ni du Musée, ni des palais des Ptolémées, ni des multiples temples de jadis. Par surcroit, l'apport des archéologues des deux derniers siècles a été modeste.

C'est seulement depuis une dizaine d'années, avec les sites fouillés selon les méthodes les plus modernes par les équipes de Jean-Yves Empereur, que notre connaissance de la cité (et de ses environs) avance de façon décisive.Grâce aux fouilles sous-marines du fort de Qaitbay et aux quelques trois mille blocs qui y ont été identifiés, on connaîtra mieux l'aspect du Phare qui a gardé le port du IIIe siècle avant J.-C. au IVe siècle de notre ère. A terre, les découvertes -certaines tout à fait exceptionnelles comme celle de la nécropole de Gabbari - se succèdent et enrichissent notre documentation sur l'urbanisme et l'architecture, l'habitat, la vie, la mort des Alexandrins, etc.

Grand artisan de cette redécouverte, Jean-Yves Empereur évoque avec autant de science que de verve les conditions -souvent difficiles- dans lesquelles il travaille et livre ici le meilleur de l'information qu'il a rassemblée. Il s'appuie dans son propos sur une illustration exclusive due pour l'essentiel à Stéphane Compoint qui a passé de longs mois sur place en compagnie des archéologues.

Equal to Athens in terms of influence and the political rival of Rome, a home to the great cultures that gave birth to the West (Hellenism, Judaism and Christianity, not forgetting the mysteries of eternal Egypt), the biggest city of the eastern Mediterranean, the town of Alexander and Cleopatra amazed the travellers of antiquity by its size, its mass of population and above all its splendour. But the passage of history has been cruel: there are no visible remains of the Library, of the Museum, of the palaces of the Ptolemies, even of the many temples of ages gone by. Moreover, the discoveries of archaeologists over the past two centuries have been modest.
It is only during the last ten years with excavations employing modern methodology that Jean-Yves Empereur and his team have advanced our knowledge of the city and its environs in a decisive fashion. Thanks to the underwater explorations at the foot of Qaitbay Fort where some 3000 architectural elements have been identified, we now have a clearer view of the Pharos lighthouse that guarded the port from the 3rd century BC to the 14th AD. On land, the discoveries continue - some of exceptional interest, such as the Necropolis of Gabbari - and enrich our documentation of the town, its architecture, housing, life and death.
The author of this rediscovery, Jean-Yves Empereur, evokes, with as much scholarship as enthusiasm, the often difficult conditions in which he works and serves up the choicest of information that he has gathered. His writing is admirably supported and illustrated by an exclusive collection of photos, largely the work of Stéphane Compoint who has spent long months in Alexandria accompanying the archaeologists.


Ce volume peut être acheté
- en Égypte auprès du Centre d'Études Alexandrines, 50 rue Soliman Yousri, 21131 Alexandrie (Égypte). Envoyez nous un mail
- et pour les autres pays auprès de De Boccard Édition-Diffusion, 4 Rue de Lanneau, 75005 PARIS, France


Si vous êtes entré sur le site par cette page, cliquer ici pour activer les fenêtres de navigation